Il existe plusieurs plugins de mise en cache WordPress qui peuvent vous aider à améliorer les performances de votre site Web et vous assurer que personne ne quittera votre site parce que vos pages se chargent trop lentement. Aujourd’hui, je vous présente WP Rocket, l’un des plugins de mise en cache les plus populaires sur WordPress.

Pourquoi utiliser un plugin de cache ?

Si le contenu de votre site web est le facteur principal de son succès, sa rapidité de chargement est aussi un facteur très important à prendre en compte absolument.
Un site performant améliore l’expérience utilisateur ainsi que son classement sur Google. Quiconque souhaite réussir son site doit s’assurer qu’il se charge rapidement.

De multiples facteurs peuvent ralentir votre site WordPress.

Un thème mal construit, des scripts mal codés ou gourmands en ressources, du code CSS placé un peu partout, des plugins qui s’accordent mal avec votre thème ou rentrent en conflit avec d’autres plugins déjà installés, une base de données pas optimisée, etc.
Le meilleur moyen pour vous d’améliorer les performances de votre site WordPress est d’utiliser un plugin de cache.
Il existe une multitude de plugins de mise en cache sur WordPress, gratuits ou payants, mais il est primordial de faire son choix parmi ceux qui offrent un support et des fonctionnalités adaptées à vos besoins, car les problèmes en ce domaine peuvent vite arriver, pouvant aller jusqu’à mettre le chaos total sur votre site !

Wprocket est bien plus qu’un plugin de mise en cache.

Wp Rocket offre une interface conviviale, plus facile à utiliser que de nombreux autres plugins de mise en cache et conviendra parfaitement aux débutants.

En plus de la mise en cache de base, il fournit un grand nombre d’optimisations, pour améliorer les performances de votre site, que la plupart des autres plugins de mise en cache ne proposent pas.

Nous reviendrons sur l’interface un peu plus tard, mais abordons tout d’abord certaines optimisations proposées par WP Rocket.

Mise en cache

Toutes les pages de votre site sont mises en cache pour améliorer ses performances et son référencement sur les moteurs de rechercher.

Préchargement du cache

Un robot conçu par WPRocket simule une visite sur votre site pour précharger le cache ce qui améliorera là aussi le référencement de votre site.

Préchargement avec sitemap

Precharge toutes les URLs de votre sitemap XML pour que l’intégralité de votre site soit en mis en cache rapidement.
Détection automatique les Sitemaps créés par les plugins Yoast SEO, All In One SEO et Jetpack.

Compression GZIP

Optimise le rendu des navigateurs Web et économise de la bande passante.

Cache navigateur

Met en cache navigateur tous les éléments statiques (CSS, JS et les images).
WpRocket ajoute automatiquement les directives nécessaires à votre serveur.

Optimisation de la base de données

Nettoie votre base de données pour supprimer toutes les données inutiles et réduit sa taille, améliorant ainsi la rapidité de votre site. Vous pouvez planifier des nettoyages réguliers pour la conserver propre.

Optimisation Google Fonts

Supprime des requêtes http.

Suppression des paramètres des ressources statiques

Améliore votre note GT Metrix en supprimant les « query strings » des fichiers CSS/JS. Le « cache busting » est conservé en encodant le numéro de version dans l’URL.

Lazyload

Seules les images visibles sur une page sont chargées pour apparaitre au gré de la navigation.

Minification / concaténation

Réduit la taille des fichiers html, JavaScript et CSS de votre site, ils se chargeront plus rapidement.

Chargement différé des fichiers JavaScript

Les fichiers JavaScript ne sont chargés qu’après la fin du rendu de la page, ce qui améliore son chargement.

Compatibilité CouldFlare

Intègre CloudFlare à votre site et vous permet de gérer son cache directement depuis le tableau de bord de WordPress.

Voir toutes les améliorations disponibles sur le site de WPRocket.

Comment optimiser votre site avec WProcket ?

Interface

WP Rocket propose une interface soignée, facile d’utilisation et adaptée aux débutants. Pour chaque paramètre d’optimisation, vous trouvez une explication claire et en français de son utilité.
A vous de choisir si vous la cochez ou pas selon vos besoins.
Aussitôt la fin de l’installation du plugin, vous accédez au tableau de bord de WP  Rocket.
C’est ici que vous allez pouvoir commencer à effectuer des actions de base, telles que : Vider ou Précharger le cache.
Vous y trouverez aussi votre numéro de licence et sa date d’expiration.

Sur la gauche de l’interface, vous trouverez une barre latérale contenant tous les paramètres d’optimisation proposés par WP rocket .

L’onglet cache

Par défaut, les champs sont en anglais. Pour modifier l’étiquette d’un champ, il vous suffit de cliquer sur ce dernier dans le volet de visualisation et de remplacer les champs dans la langue de votre choix.

Activez la mise en cache pour les appareils mobiles :

Vous devez l’activer sauf si votre site web n’est pas responsive, c’est-à-dire qu’il ne s’adapte pas automatiquement aux écrans plus petits.

Créer un fichier de cache à part pour les mobiles

Quand cette option est activée, WP Rocket crée un fichier de cache dédié aux mobiles. En conséquence, WP Rocket fournira un fichier de cache différent pour les smartphones, pour les tablettes ou pour les ordinateurs de bureau.

Cache utilisateur
Activez cette option si vous avez un site avec une partie réservée. WP Rocket créera un cache distinct pour les utilisateurs connectés, ce qui est parfait si vous avez limité une partie de votre contenu aux utilisateurs qui se sont inscrits.
Si vous n’avez pas d’utilisateurs enregistrés sur votre site, je vous recommande de le laisser désactivé.
Délai de nettoyage du cache
Vous pouvez choisir la durée de vie du cache, c’est-à-dire la durée pendant laquelle WP Rocket stocke une version d’une page mise en cache avant de la supprimer. Par défaut, elle est de 10 heures, mais vous pouvez la rallonger ou la raccourcir en fonction de vos besoins.
Par exemple, si votre site ne change pratiquement jamais, vous pouvez indiquer à WP Rocket de stocker plus longtemps les fichiers mis en cache.

Optimisation des fichier CSS et JavaScript

L’intégration d’un formulaire se fait le plus simplement du monde.
Pour commencer, vous devez créer une nouvelle page WordPress ou en modifier une existante. Cliquez ensuite sur le bouton Ajouter un formulaire (Add Form) au-dessus de l’éditeur de page.

Ces paramètres vous permettent de :

  • Réduire la taille et le nombre de vos fichiers HTML, CSS et JS sans modifier aucune fonctionnalité.
  • Éliminer le JavaScript bloquant le rendu de votre site ce qui diminuera son temps de chargement.
  • Combiner les fichiers de polices Google fonts.
  • Supprimer les chaînes de requêtes des ressources statiques.

 Je vous conseille de tester les options une par une et si votre site plante ou que votre mise en page change, il vous suffit de décocher l’option qui pose problème et tout reviendra à la normale.
En cas de doute, vous pouvez décocher toutes les options et les tester à nouveau une par une.

Media

L’onglet Média est l’endroit où vous pouvez activer le chargement différé « lazyload » pour votre site Web. Cette option permet de s’assurer que les images, les vidéos et tous les médias intégrés ne sont chargés que lorsque cela est nécessaire, c’est-à-dire lorsqu’ils apparaissent quand le visiteur commence à faire défiler la page. Cela peut réduire considérablement le nombre de demandes adressées à votre serveur et améliorer le temps de chargement initial de vos pages.

Mais le chargement différé n’est pas tout ce que l’onglet Media a à offrir. Vous avez également la possibilité de

  • Désactiver les emojis (Utilise les emojis du navigateur de vos visiteurs au lieu de charger celles de WordPress.org)
  • Désactiver les intégrations WordPress

Préchargement

C’est ici que vous pouvez activer le préchargement des fichiers de cache.

Votre page d’accueil et tous les liens y figurant seront préchargés comme suit :

  • Lorsque vous enregistrez des modifications apportées aux paramètres de WP Rocket (car le cache est effacé)
  • Lorsque la durée de vie du cache expire
  • Lorsque vous cliquez sur le lien Précharger le cache dans le tableau de bord de WP Rocket

Préchargement des requêtes DNS
Si vous utilisez des ressources tierces sur votre site (Google Fonts, par exemple), vous pouvez améliorer les performances en saisissant le nom de domaine de ces ressources dans le champ désigné dans l’onglet de préchargement.

Règles avancées

Cet onglet vous permet d’exclure certaines pages de votre cache. Vous pouvez également exclure certains cookies ou user-agents.
Par exemple, vous pouvez empêcher Googlebot d’accéder au cache afin de toujours afficher la version la plus récente de votre site.

Optimiser et nettoyer votre base de données

Ici vous allez pouvoir :

  • Réduire / optimiser vos tables de la base de données.
  • Supprimer les transients (ce sont des options temporaires donc la suppression ne comporte aucun risque et qui seront automatiquement régénérées si vos plugins en ont besoin).
  • Supprimer les Spams et les commentaires mis à la corbeille.
  • Supprimer automatiquement les révisions et les brouillons (n’utilisez pas cette option si vous souhaitez les conserver).
  • Planifier le nettoyage automatique de votre base de données selon une fréquence journalière / hebdomadaire / mensuelle.

CDN

WP Rocket est compatible avec la plupart des fournisseurs de CDN, y compris MaxCDN, Amazon Cloudfront, Key CDN et les autres.
Toutes les URLs de vos fichiers statiques (CSS, JS, images) seront ré-écrites avec le CNAME fourni. Il vous suffit d’entrer le CNAME qui vous est donné par votre fournisseur CDN.
Vous avez aussi la possibilité d’exclure des fichiers du CDN.

Heartbeat

L’API WordPress Heartbeat fournit une connexion permettant le transfert et la synchronisation de données en temps réel entre le serveur et le navigateur.

Voici des exemples d’utilisation de l’API Heartbeat :

  • Enregistrement automatique des révisions dans l’éditeur de publication.
  • Notifications dans le panel d’administration de WordPress
  • Informations de verrouillage d’un article lorsqu’un autre éditeur travaille dessus.
  • Données en temps réel affichées dans le tableau de bord de WordPress par des plugins (e-commerce).

En activant d’abord l’option Contrôler Heartbeat, vous pouvez choisir de Réduire l’activité, de la Désactiver ou de Ne pas la limiter.
Lorsque vous choisissez de Réduire l’activité, les intervalles passent d’un tick par minute à un tick toutes les 2 minutes.
Notez que la désactivation complète de l’API Heartbeat pourrait affecter les fonctionnalités des plug-ins et des thèmes qui en dépendent.

Add–ons

L’onglet Add-ons contient plusieurs add-ons différents pour :

  • Google Analytics
  • Facebook Pixel
  • Vernis
  • Cloudflare
  • Sucuri

Les add-ons Google Analytics et Facebook Pixel vous permettent d’héberger des scripts de suivi localement.
Le module complémentaire Varnish vous permet de purger le cache Varnish chaque fois que vous purgez le cache WP Rocket. Le complément Sucuri fait la même chose pour le cache de Sucuri.
Enfin, l’add-on Cloudflare vous permet de synchroniser le cache Cloudflare et de contrôler certains paramètres Cloudflare directement à partir de votre tableau de bord WordPress.

Vous n’avez qu’à cliquer sur « on » pour activer les options de votre choix.

Optimisation des images

WP rocket vous invite à installer imagify, un plugin qui vous permet de compresser vos images pour de meilleures performance.

Outils

Vous permet d’exporter ou d’importer vos réglages très facilement ce qui est extrêmement utile si vous avez plusieurs sites et souhaitez utiliser les mêmes paramètres pour chacun d’entre eux.
Enfin, vous pouvez revenir à la version précédente de WP Rocket au cas où la mise à jour du plugin ne vous satisferait pas.

Combien coûte WP Rocket ?

WP Rocket commence à 39$ pour 1 site.
Au total, il existe trois plans de tarification différents. La seule différence entre les forfaits est le nombre de sites pris en charge.
Il n’existe aucune limitation de fonctionnalités.

Conclusion

Il existe un grand nombre de plugins de mise en cache sur WordPress, certains gratuits, d’autres payants. L’inconvénient est que ces logiciels sont généralement difficiles à configurer et nécessitent souvent des connaissances techniques approfondies pour pouvoir être réglés à la perfection.

De plus, il vous faudra parfois utiliser plusieurs plugins différents pour obtenir le même éventail d’options que ceux proposé par WP Rocket.

WP Rocket, quant à lui, fournit une interface utilisateur simple à utiliser, intuitive, où tout est bien expliqué au sein même de l’interface, cela réduira considérablement le risque de casser votre site à cause d’un mauvais paramétrage.

A noter que les concepteurs du plugin fournissent également une excellente documentation sur leur site Web et si jamais cela ne suffisait pas le support technique est là pour vous aider.
Précisons que l’interface tout comme la documentation est traduite en français.

WP Rocket est mis à jour environ 2-3 fois par mois pour éliminer les bugs et améliorer ses performances. Cela vous garantira également une complète compatibilité avec les versions récentes de WordPress.
Par conséquent, si vous recherchez une solution de mise en cache sophistiquée, facile à utiliser, esthétique et capable d’accélérer votre site Web le tout sans risquer de voir votre site se détériorer, WP Rocket peut-être un bon choix pour vous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *